La classification luxembourgeoise

 

La classification luxembourgeoise

La classification officielle luxembourgeoise permet aux établissements d’hébergement hôteliers de se positionner clairement et de stimuler ainsi le développement de débouchés. Les clients de toutes origines demandent des critères fiables et choisissent en conséquence, particulièrement en matière d’établissements indépendants.

Par ailleurs, les étoiles communiquent un message simple et clair, caractérisant le niveau d’équipements et de services d’un hôtel. Ces messages simples et clairs sont également très utiles dans les systèmes de réservation digitaux. Ils peuvent facilement y être intégrés et contribuer aux décisions de réservation.

Les principes fondamentaux: volontaire et transparent

La Direction générale du tourisme du ministère de l’Economie définit les lignes directrices et modalités de la classification et, en étroite collaboration avec Horesca Luxembourg, veille à une application uniforme au niveau national.

La classification d’un établissement est volontaire. Chaque établissement décide s’il veut participer ou non. A tout moment, il peut renoncer à y participer. Etant donné que les critères sont publics et transparents, chaque établissement peut évaluer à tout moment dans quelle catégorie il se situe, même avant de postuler pour une classification.

Qui peut participer ? 

Tous les établissements qui ont un caractère hôtelier indéniable peuvent participer. Tous les établissements qui participent sont classés dans une des 5 catégories d’étoiles. 

Afin de permettre une distinction encore plus pertinente, l’hôtel peut également recevoir l’ajout « Superior ». Ce dernier identifie les établissements de pointe au sein d'une même catégorie, ayant reçu largement plus de points que nécessaire. 

Remarquons qu’au Luxembourg, l’ajout « Garni », utilisé dans certains pays pour identifier les hôtels sans restaurant, n’est pas utilisé. Cependant, les hôtels ne disposant pas d’un restaurant sont tenus d’en informer les clients avant la réservation.

Les critères

La classification luxembourgeoise comprend des critères minimaux, qui deviennent évidemment de plus en plus exigeant en montant dans les catégories. A ces critères minimaux s’ajoute un système de points qui peuvent être obtenus dans les catégories suivantes :

  • Informations générales de l’hôtel 
  • Réception et services  
  • Chambres 
  • Gastronomie 
  • Installations pour événements 
  • Loisirs
  • Qualité et activités en ligne

Le principe est simple : plus le nombre d’étoiles est élevé, plus un nombre élevé de conditions doivent être satisfaites. Ici, vous trouverez un extrait du catalogue de critères :

Vers les critères

Les critères sont réévalués régulièrement et adaptés au développement du marché. Les critères actuels sont définis pour la période 2015-2020.

Qui procède à la classification? 

La classification officielle est décernée par le ministère de l’Economie. 

Pour la gestion et la mise en œuvre de la classification, le ministère travaille en étroite collaboration avec Horesca Luxembourg.

Afin de garantir la neutralité et l’objectivité nécessaires, les inspections dans les établissements sont effectuées par au moins deux personnes, dont un fonctionnaire assermenté du ministère de l’Economie et un représentant de Horesca.

Comment se faire classer? 

Pour commencer, l’hôtelier procède à une auto-évaluation à travers l’outil spécifique disponible sur ce site. Ce dernier fait partie intégrante de la demande de classification. L’auto-évaluation comprend l’envoi du document intégralement rempli, ainsi que des pièces complémentaires nécessaires.

Le dossier est alors évalué et l’hôtelier sera contacté pour fixer un rendez-vous pour l’inspection. La présence d’un responsable de l’hôtel lors de l’inspection est indispensable.

Suite à une inspection détaillée sur place, le catalogue de critères et le résultat provisoire sont discutés avec le responsable de l’hôtel. Celui-ci peut prendre position et signe un document pour finaliser l'inspection. Un rapport d'inspection est rédigé et envoyé à l'hôtelier, qui aura deux semaines pour prendre position sur ce rapport par écrit. pas de réponse équivaut à un accord tacite sur le contenu du rapport. Après expiration de ce délai le dossier complet, incluant les commentaires de l'exploitant, est soumis à une commission d'hébergement. Le ministre attribue une classification pour une durée de quatre ans. L'exploitant signe une convention et s'engage à respecter les conditions de la classification pour la durée de validité. Le certificat de classification et l'écusson correspondants à la catégorie obtenue sont remis à l’établissement. L'écusson devra être affiché de façon visible à l'entrée de l'établissement classé. L'écusson reste de la propriété du ministère.

La classification est valide pour une durée de quatre ans. Pour prolonger la classification au-delà de cette période, l’hôtel doit procéder à une nouvelle inspection.

Les frais

La classification officielle fait l'objet de frais (frais administratifs, inspections, promotion, etc.).

Pour le lancement de la classification officielle, le ministère de l’Economie prend intégralement en charge les frais de la première classification et ce tout au long des deux premières années suivant le lancement, c’est-à-dire en 2017 et 2018. 

Pour les classifications à partir de 2019, ainsi que les deuxièmes classifications, l’hôtel devra participer aux frais. Les frais sont échelonnés selon la taille de l’établissement :

  • 550 € par hôtel  jusqu’à 20 chambres ;
  • 850 € par hôtel  jusqu’à 75 chambres ;
  • 1150 € par hôtel avec plus de 75 chambres.

L'écusson officielL'écusson 4 étoiles

Tout établissement reçoit un écusson officiel illustrant la catégorie de l’établissement. L’hôtel se doit d’afficher l'écusson de façon visible à l’entrée de l’établissement.

Ce dernier est mis à disposition par le ministère pour la durée de validité de la classification. L'écusson reste la propriété du ministère, qui se réserve le droit de le récupérer si la classification n’est plus valide ou si la classification de l’établissement est retirée.

Le respect des conditions

Chaque établissement est visité, inspecté et contrôlé. Afin de garantir la neutralité de l’évaluation, l’inspection est effectuée par au moins deux personnes, dont un représentant du ministère et un représentant de l’Horesca. La commission d'hébergement, où siègent des représentants du ministère, de l’association professionnelle et des structures touristiques nationales valide l’évaluation en tenant compte du dossier d’inspection, ainsi que des remarques du responsable de l’hôtel. 

L’hôtel classé s’engage à respecter les critères de classification pendant la période de validité de la classification.

La classification officielle est protégée, et il est interdit de l’utiliser sans accord du ministère.

5 avantages de la classification

  1. Même en temps d’appréciations subjectives des hôtes sur Internet, les étoiles pour hôtels gardent leur pertinence. Les étoiles récompensent le respect de standards et offrent au client un repère objectif, qui peut servir d’outil de tri et en complémentarité avec les commentaires en ligne contribue à une transparence maximale.
  2. Au niveau mondial, les étoiles constituent un message clair et simple pour les hôtes en matière de standards d’équipement et de services d’un hôtel. Seule la classification officielle offre des critères établis et confirmés, une reconnaissance internationale et un message juridiquement irréprochable.
  3. Bénéficiez des avantages commerciaux et des possibilités de visibilité, offertes par la classification officielle et Hotelstars Union. Participez à la nouvelle dimension européenne des étoiles hôtelières et offrez à vos clients une évaluation et une information fiable, transparente et attrayante.
  4. Développez et renforcez le profil de votre établissement, son image de marque et par conséquent son potentiel commercial.
  5. Les étoiles hôtelières, indépendamment de leur nombre, communiquent un message clair et fiable. Revendiquez cette transparence et cette sécurité pour les hôtes.